Skip to content Skip to footer

Quelle que soit leur taille, les éoliennes prennent extrêmement peu de place au sol. Un socle en béton enterré d’environ 1’000 m3 maintient le mât et la nacelle comprenant le générateur ainsi que les pales.

Les bois du Jorat disposent d’un sol très diversifié. Avec l’aide de pédologues (spécialistes du sol), la société SI-REN prendra toutes les mesures nécessaires pour compenser et éviter au maximum toute dégradation du sol, comme prévu par l’Ordonnance fédérale sur les atteintes portées aux sols (OSol).

Réhabilitation

La durée de vie d’un parc éolien est estimée à environ 30 ans. A l’issue de l’exploitation, les sols seront intégralement remis en état, les terres revégétalisées et rendues à l’usage agricole. Comme mesure de compensation, les lignes électriques (anciennes et nouvelles) seront mises sous terre.